Auto Publication en Numérique

auto publication en numérique, guides, conseils, Ipad, Kindle, Fnac, Kobo...


Lundi 13 février 2012, un nouveau site est né... J'essayerai de m'en occuper... d'en faire le portail de l'autopublication... Et surtout d'intervenir pour signaler l'essentiel...

L'autopublication du net, pour les écrivains francophones. Questions sur le livre numérique, les ebooks, et réponses (principalement) pour le marché français.


Juste une deuxième version (après la célèbre bêta).

Mais avec les trois ebooks de référence , qui vous permettront de vraiment comprendre l'enjeu de l'autopublication, en France aussi, la présention du manifeste de l'autopublication.

L'autopublication, donc l'indépendance, mérite bien un
manifeste de l'autopublication.

manifeste autopublication

Vous souhaitez vous lancer dans l’autopublication ?
Vous préférez ce terme à celui plus ancien d'auto-édition ?
Vous y voyez une traduction de l'anglais Self-publishing et pensez que la mutation de l'édition doit passer par des mots nouveaux ?

Vous ne souhaitez pas pour l'instant réaliser une version papier de votre édition et vous contentez de l'impression à la demande réalisée par quelques grands groupes ? Pourquoi pas !

Peu importe. Certes il est plus pratique et moins risqué financièrement de réaliser un projet numérique que d'arriver à un livre en papier au tirage permettant une véritable promotion.

Pourtant vous vous posez des questions. Ce n'est pas aussi simple que vous l'espériez ! Qui dit autopublier, dit être son propre éditeur, même si des sites sont prêts à occulter ce versant, pourvu que vous payiez ! Vous payez pour quoi ? Pour être référencé, distribué, visible, obtenir un numéro d'ISBN ?

Oui, faire payer pour vous "soutenir" dans la grande épreuve que sera la publication ! Car naturellement, vous ne pourriez pas y arriver seul !

Pourtant : un edistributeur, c'est parfois payant, parfois gratuit (il se paye avec une marge sur les ventes... alors que le payant vous réclame de l'argent pour que vous soyez en vente et prendre une marge, peut-être encore plus importante, sur vos vente ! Pourtant certains payent !)

Pourtant : Un numéro d'ISBN c'est gratuit.

Oui, avant de vous lancer, il vaut mieux lire quelques livres, acheter des ebooks c'est normalement moins cher et actualisé... Attention... Il existe des ebooks sur l'autopublication publiés par des éditeurs 100% numériques... Mais un éditeur 100% numérique, ce n'est pas de l'autopublication, c'est un éditeur qui vous versera peut-être un jour des droits d'auteur, s'il n'a pas fait faillite avant... Et comment croire qu'un ebook publié par un éditeur 100% soit vraiment dans le conseil, le guide, de l'autopublication ?

Chacun défend sa boutique... l'autopublié est sa propre boutique. Il vend sur Amazon, La Fnac, Itunes, Kobo... il est distribué par Immateriel... 60 à 65% du prix HT de l'ebook lui revient... Il peut aussi vendre en direct, sans intermédiaire autre que le service bancaire qui réalisera le paiement en ligne (le plus souvent PAYPAL)

L'autopublication, c'est la mise à disposition du lectorat, d'un ebook dont on possède les droits. Dans l'autopublication, il peut naturellement y avoir des intermédiaires entre l'auteur-éditeur et l'acheteur. Ne croyez pas toujours wikipédia !

(mise en valeur d'un propos de Gabriel Gallezot, spécifié maître de conférence en sciences de l'information et de la communication à Nice... il a pratiqué ? Ou il conférence... néologisme si vous voulez)

L'autopublication existe en France, via quelques auteurs dans une réelle démarche indépendante. N'hésitez pas à suivre la voie.





Ajouter votre commentaire correctement écrit

-- du 03 octobre 2014 à 17 : 38
par Pascal : Me lancer dans l’autopublication, j'y pense. Mais les éditeurs sont tellement amis des journalistes que je continue à publier chez eux pour des cacahuettes




Quand Edilivre parle autoédition : je réponds
LIRE

flux des infos rss Le SUIVRE

Si vous souhaitez soutenir cette page :