Auto Publication en Numérique


edistributeur livres numériques en France : Numilog Immateriel Eden-Livre e-Editis

Comment les livres arrivent devant les yeux des acheteurs ?

Deux web-distributeurs (aussi libraires) franco-francophones sont vraiment visibles : Numilog passé sous la coupole du groupe Lagardère (Hachette) et Immateriel, la « 4e plate-forme », comme elle se présente parfois.
Les deux autres : Eden-Livre développée par Gallimard-Flammarion La Martinière / Le Seuil et e-Editis d’Editis, le groupe racheté par Planeta.

Immateriel est la seule à se positionner dans une optique purement de web distribution d’ebooks, du maximum d’ebooks alors que les autres, même si elles se prétendent « ouvertes » appartiennent à un système de distribution où le livre en papier génère encore la quasi totalité des bénéfices.

Eden-Livre et e-Editis semblent injoignables pour les indépendants.
Numilog renvoie vers « une société de prestations en auto-édition » qui vous facturera la edistribution par Numilog !… Une edistribution limitée à quelques sites !

Bref, c’aurait pu être bien pire comme le confirma Antoine Gallimard, invité du Buzz Média Orange Le Figaro, le 22 novembre 2009 : « Au sujet des trois plateformes d'e-distribution créées par des éditeurs [Numilog fut indépendant avant de tomber dans l’escarcelle Hachette] : Eden (Gallimard), Numilog, et eEditis. Le gouvernement veut qu'il n'y ait qu'une seule plateforme. On essaie de se regrouper. Qu'il y ait au moins une interopérabilité entre les plateformes et qu'il y ait une vitrine unique pour les libraires et les lecteurs ».

Le gouvernement aurait souhaité offrir au groupe Lagardère ce secteur ? Sûrement aucun lien avec Arnaud le « frère » de Nicolas…
Bref, heureusement http://immateriel.fr existe ! Fondé en 2008 par Xavier Cazin et Julien Boulnois. Ils ont souhaité « ouvrir » la distribution numérique… quand Lagardère parvenait à obtenir de son créateur 100% du capital de Numilog.

Immateriel a développé une véritable prestation de distribution, un lien entre les éditeurs et les revendeurs.
Parti de rien, il a progressivement lié des partenariats avec la majorité des revendeurs de livres numériques… sauf Numilog !
Ce service est réalisé pour 10% de plus que la remise du libraire. Soit une remise totale de 40% pour les ventes sur iTunes, FNAC, Kobo et Amazon. Et 35% ailleurs.
Aucun droit d’entrée, aucun coût de stockage, aucun coût de bande passante, aucun coûts de maintenance. Un pourcentage sur les ventes. (chez Numilog, en plus d’un paiement exigé pour chaque ebook, la marge monte à 50% sur les ventes !)
En résumé : 60 à 65% du montant HT revient à l’éditeur. Peu importe le prix de vente. Peu importe la taille du fichier.

Naturellement, j’ignore si Immateriel pourra techniquement ouvrir un compte à tout auteur souhaitant distribuer un ebook… Avant de les contactez, pensez au moins à clarifier votre projet, ouvrir un vrai site Internet, y vendre au moins un ebook… A moyen terme, les regroupements d’auteurs seraient peut-être une bonne chose, une structure associative chargée, sans la moindre commission, de représenter plusieurs auteurs sous un « label ».

Ajouter votre commentaire correctement écrit


Si vous souhaitez soutenir cette page :


autopublication.net Chansons chantées...
autopublication.net Texte disponible...
Vous abonner gratuitement :